AUTO EMPLOI

jeudi 5 juin 2014

COMMENT RÉDIGER UN BON PROJET BANCABLE?

Le marché de l’emploi est de nos jours saturé, si bien que le nombre de demandeurs d’emplois est très élevé face aux nombres de recruteurs existants.
De plus, pour se frayer une place au soleil, la compétence et l’expérience sont les règles d’or de ce marché. Dans cette course effrénée pour les diplômés en quête d’une situation stable, bon nombre d’entre eux exercent finalement des métiers qui ne sont pas toujours à la hauteur de leur qualification ;
Ou encore, ces derniers intègrent des structures dans lesquelles, leurs efforts et la qualité de leurs tâches accomplies ne sont pas toujours appréciés, et perçoivent finalement des rémunérations dérisoires.
Face à ces situations, la question essentielle, que nous nous posons est de savoir quelle activité personnelle peut-on mener pouvant favoriser notre épanouissement et notre bien être sociale ?
Autrement dit, existe-t-il un moyen d’entreprendre et de pouvoir bénéficier à terme du fruit de ses efforts ?
Dans cet article, nous allons montrer la clé de voûte qui permet de réaliser une activité personnelle à travers la rédaction d’un bon business plan.




Le plus grand besoin de l'entrepreneur, à tous les stades de la vie d'une entreprise, est sans doute le besoin de financement.
A une époque où les crédits bancaires sont plus difficiles que jamais à obtenir, du fait de la frilosité des banques face à un environnement économique perturbé, il est tout naturel que tout entrepreneur se tournent de plus en plus souvent vers des sources alternatives de financement, et notamment vers le capital-risque. En s’adressant à des capital-risqueurs ou à d’autres structures financières comme les micro-finances, ils recherchent des associés, qui, une fois qu'ils auront été convaincus du bien-fondé de l'affaire, de sa rentabilité et des capacités de l'équipe de management, s'engageront aux côtés de l'entrepreneur, en tant que
Parties prenantes. Pour les convaincre, il faut un plan d’affaire préparé dans les normes requises. Notre objectif  est de vous communiquer tout ce que vous devez savoir pour rédiger le dossier capable d'attirer des investisseurs.
Beaucoup d'entrepreneurs trouvent la procédure à suivre plus longue et plus difficile qu'ils l'avaient imaginée, mais ceux qui tiennent bon et l'appliquent, en y consacrant tous les efforts nécessaires à un travail bien fait, sont généralement capables de trouver le capital dont ils avaient besoin pour apporter le succès à leur affaire.
En effet, Bien des capital-risqueurs n'accepteront de rencontrer l'entrepreneur qu'après avoir pris connaissance de son business plan. Il importe donc que le plan soit bien préparé, persuasif, et communique favorablement le potentiel de l'entreprise ; 50 pages maximum devrait suffire pour présenter votre activité. Nous allons vous donner les grandes étapes à suivre.


I)               LA DESCRIPTION DE L'AFFAIRE ET DE SON SECTEUR

Ici, le produit ou le service doivent être évoqués brièvement, de même que le domaine et
la situation actuelle de l'entreprise concernée. Vous devez surtout montrer où et comment votre produit / service peut s'y intégrer.

1)     La société

Faites l’historique détaillé de la structure avec sa date de création, le choix des produits ou services. Pour une entreprise déjà active, faire état de sa pénétration de marché et de ses réalisations: chiffre d'affaires, résultats, retour sur investissement. Cependant,
si elle a expérimenté des résultats déficitaires par exemple, évoquez les, ainsi que des moyens mis en place pour éviter qu'ils ne se répètent. En d’autres termes, il s’agit ici de faire ressortir les forces et les faibles de votre structure.

2)     L’industrie

Dans cette partie par contre, vous devez énumérer les opportunités et les menaces ; c’est-à-dire, votre vision de l'industrie dans laquelle vous allez (ou vous êtes déjà entrain) d'évoluer d’une part avec les principaux acteurs du marché et leurs performances, les nouveaux venus et ceux qui en sont partis, et pourquoi, les tendances, croissance du marché et des ventes, le taux de profits, et toutes prévisions publiées pour l'année à venir. Et d’autres part, tout ce qui peut affecter votre organisation: nouvelle réglementation, groupes de pression, évènements sociaux, technologiques, politiques, économiques, etc…


II)             LES CARACTERISTIQUES ET AVANTAGES DU PRODUIT OU SERVICE

1)     Information détaillée sur le produit/service 

 Justifier les besoins à satisfaire éventuellement avec des illustrations pour une meilleure compréhension. Faire ressortir les points forts et faibles par rapport aux concurrents.

2)     propriété intellectuelle

Tout brevet, secret commercial ou tout autre aspect dont vous êtes l'inventeur, doit faire l’objet de cette partie.

3)     Potentiel

Aborder, toutes les opportunités favorisant une extension de gamme de produits existants.


III)          L’ETUDE DE MARCHE


1)     Les clients

Définissez clairement votre marché: qui sont les acheteurs principaux, où ils sont, et pourquoi ils achètent.
Parler de leurs habitudes de consommation, des répercussions du prix, de la qualité. Dites aussi ce que vous avez prévu de faire pour contrer une réaction négative d'un client.

2)     La taille du marché et la tendance

Vous devrez les évaluer et les décrire. Pour cela, discutez de votre marché avec des distributeurs potentiels, des commerciaux, des clients, et pour appuyer le tout, procurez-vous des informations publiques ou officielles à leur sujet, et approfondissez-les pour les adapter à votre cas;  Si vous ciblez des marchés régionaux, indiquez également leur taille.
Faites une projection de croissance annuelle du marché pour votre produit ou service, pour les 3 ans à venir, au moins. Envisagez tout ce qui peut l'affecter: nouvelle technologie, changement d'habitudes des acheteurs, etc...


3)     La concurrence

Faites état des sources documentaires dont vous vous êtes servi pour déterminer les produits concurrents et les forces de cette concurrence.
Comparez vos produits/services avec ceux-ci, sur le plan du prix, de la performance, du service apporté, des garanties et de tout autre aspect pertinent. N'hésitez pas à utiliser la forme d'un tableau pour présenter ce comparatif. Nommez vos concurrents et Étudiez aussi leurs forces et faiblesses au niveau de leur équipe de management, de leur puissance financière, et de leur évolution ces dernières années en chiffre d'affaires, en parts de marché et en rentabilité. S'ils ne vont pas bien, vous devrez expliquer les stratégies de marketing que vous comptez mettre en place pour ne pas vous trouver dans le même état.

IV)           L’EVALUATION DE PARTS DE MERCHE ET DU CHIFFRE D’AFFAIRES

1)     Le Plan marketing

Il vous permet de décrire comment vous allez vous y prendre pour atteindre votre chiffre d’affaires. Il doit comprendre une description de votre politique commerciale et de votre service après-vente, votre politique de prix, les stratégies de distribution et de publicité que vous vous proposez de suivre.
En clair, votre plan marketing doit indiquer :
-ce qui doit être fait,
- comment cela sera fait.
- et qui le fera.

2)     Stratégie marketing

Mentionnez vos cibles potentielles ou prospects et par quels moyens, vous les transformerez en futurs clients. Aussi, il faudra faire ressortir vos techniques pour les fidéliser durablement.

3)     La politique de prix
                                  
Définir le prix de votre produit est une des plus importantes décisions que vous aurez à prendre. Il doit en effet être bien placé pour pénétrer le marché, maintenir votre positionnement, couvrir vos charges et générer du profit.
Justifiez le choix de ce prix, les répercussions sur les consommateurs et comment il vous permettra d’accroitre votre part de marché face aux concurrents et de créer des bénéfices.


4)     Tactiques de vente

Décrivez comment vous vendrez et distribuerez votre produit ou service, avec quelle genre de forces de ventes (force de vente interne, distributeurs ou des freelancers).  Précisez les marges à accorder aux grossistes et détaillants.

5)     Politique de service après-vente

Si votre produit doit offrir Service Après-Vente (S.A.V.) et garantie, indiquez l'importance de ceux-ci sur la décision d'achat de vos clients et expliquez comment vous réglerez les problèmes s'y afférent.

6)     Publicité, relations publiques et promotion

Quels sont vos plans en matière de relations publiques, participation à des salons, publicité, presse, mailing et la préparation des fiches produit et de la documentation promotionnelle ?

V)             LA PLAN DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

1)     Etats du produit/service et travaux restant à faire

Décrivez l'état actuel du produit / service et ce qui reste à faire pour le rendre vendable.
De quelle compétence ou expertise disposez-vous au sein de votre entreprise pour terminer les travaux, ou que devez-vous acquérir pour cela ?

2)     Difficultés et risques

Identifiez tout ce qui peut influer sur le développement envisagé. Quel impact est possible sur les délais prévus ?

3)     Coûts

 Présentez et discutez le budget de conception et/ou développement. Les coûts doivent intégrer main d'œuvre, matériaux, honoraires de conseil, etc...


VI)           PHASE OPERATIONNEL

1)     Situation géographique

Mentionnez votre lieu d’installation, avec les avantages et inconvénients de cette localisation par rapport à la disponibilité de la main d’œuvre, aux taxes locales, la proximité des clients, distributeurs, des sous-traitants, réseaux routiers, ferroviaires, aériens, etc…

2)     Locaux et améliorations

Si votre affaire tourne déjà, décrivez-en les locaux et les équipements dont vous disposez.
Si vous démarrez, indiquez comment et quand locaux et équipement seront acquis (ou loués), quelle part du financement demandé leur sera affecté. Comment ce poste devrait t’-il évoluer pour respecter votre progression de chiffre d'affaires ? Evoquez également comment vous envisagerez un agrandissement éventuel ou un déménagement. Quels équipements supplémentaires vous faudra-t'-il, et quand, à quel coût prévisible.
3)     Stratégie et plan

Présentez un plan de production, avec les process de fabrication qui mentionne la part de la main d'œuvre, du matériel, des composants achetés, et charges fixes de l'usine. Expliquez le stock qui va être nécessaire à chaque étape de la production.
Comment allez-vous contrôler la qualité, le stock et la production ? Expliquez les méthodes utilisées et pourquoi vous les avez choisies.

4)     Main d’œuvre

Evaluez celle qui vous est nécessaire en nombre et en qualité par rapport à votre activité. Si les qualifications de votre personnel ne sont pas adaptées au produit / service que vous envisagez de développer, faites état des formations que vous avez prévues pour le mettre à niveau ; et quel organisme assurera ces formations, et quel prix aurez-vous à payer ?

5)     Personnel d’encadrement

Cet aspect du business plan pèse lourdement dans la prise de décision de l'investisseur.
Donnez le CV des personnes-clé et la répartition du travail entre eux.
Indiquez les complémentarités. Expliquez pourquoi et comment elles s'acquitteront correcte ment des tâches qui leur seront confiées.
Si tout le monde n'est pas en place, dites aussi quand il est prévu de les intégrer, ou ce qu'il faut que vous fassiez pour les localiser, les qualifier et les recruter.

6)     Les servies professionnels extérieurs

Indiquez les autres intervenants extérieurs tels que les comptables, les banques, les structures de communications, les relations publiques, le conseil juridique, les fournisseurs…

VII)        Le Planning général

Un planning bien préparé, visuel peut être un excellent outil de vente, vous permettant de
lever le financement dont vous avez besoin ; cela signifie que vous devez faire d’abord apparaitre l’enregistrement de votre société, ensuite la finalisation de prototypes, puis le recrutement de force de vente, la date de participation à des salons ou évènements, la commande de matériaux en quantité suffisante pour lancer la production ;aussi, le démarrage des opérations, l’enregistrement des premières commandes, les premières ventes et livraisons et enfin l’enregistrement des premiers paiements.
Envisagez aussi les retombées négatives en cas de non-respect de ce planning.

VIII)     LES RISQUES ET LES PROBLEMES

Aucune affaire ne peut se développer sans connaître de problème, et sans impliquer de
risque pour les personnes qui s'y sont engagées. Si c'est l'investisseur qui a à soulever ou à découvrir des points négatifs dans votre projet, sa confiance en vous et en votre entreprise serait fortement ébranlée et votre financement en danger. Évoquez-les donc d'emblée.

IX)          LE PLAN FINANCIER

1)     Le compte prévisionnel de résultats
Etablissez vos prévisions sur 3 ans. Pour la première année, efforcez-vous de les faire trimestriellement. Faites tenir tous vos chiffres sur une seule page.

2)     Le Tableau prévisionnel de trésorerie

Pour une nouvelle entreprise, c'est un élément encore plus important que le compte de
résultats prévisionnel, puisqu'il détaille le moment des encaissements et décaissements
ainsi que leurs montants. Le tableau de trésorerie indiquera tous les montants nécessaires et les périodes et durées pendant lesquelles un apport d'argent s'imposera. Vous devez indiquer comment vous comptez y faire face, et comment vous rembourserez l'apporteur.

3)     Les Bilans prévisionnels

Ils sont destinés à montrer les actifs acquis et comment ceux-ci ont été financés.
Investisseurs et banquiers étudient ces documents pour vérifier les ratios, le fonds de
roulement, le niveau d'endettement et le rythme de rotation des stocks. Ils permettront à
l'investisseur de fixer les limites acceptables aux demandes de financement à venir.

4)     Le Contrôle des coûts et gestion de la trésorerie

Vous devez contrôler vos coûts de fonctionnement pour atteindre vos objectifs, et
réaliser des profits. Aussi, l'investisseur voudra savoir quel système vous allez mettre en
place pour exercer ce contrôle, et les mesures que vous prendrez au cas où ces coûts se
révèleraient plus élevés que prévu.

5)     Les Besoins de financement de l’entreprise

Indiquez modestement le montant de capital que vous recherchez et l'utilisation qui sera
faite des fonds obtenus.

6)     Le financement demandé

Enumérez quel montant vous emprunterez de la banque, le nombre de parts de votre société que vous êtes prêt à céder contre participation financière de l'investisseur et la rentabilité que vous envisagez de lui servir, et au bout de combien de temps.

7)     L’utilisation des fonds

Il importera pour vous d’expliquer comment l’argent des investisseurs sera utilisé, à quels équipements, ainsi que la part affectée au développement du produit, aux besoins et au marketing.



CONCLUSION

Concluez votre dossier en rappelant les points forts principaux, pourquoi vous allez

réussir et générer des profits. Rappelez votre engagement, motivation et compétence.

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.

    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.

    La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.

    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ses informations

    Besoin d'un travail à domicile d'appoint ?
    Marre des fins des mois difficiles ?
    Voici comment travailler chez soi à temps partiel et gagner de l'argent !

    Fini le stress dans le monde du travail !

    Pour plus d'information découvrez nos collections :

    http://www.bibliotheque-enligne.com/

    RépondreSupprimer
  3. je suis vraiment ravi d'avoir étudier ce manuel très lucratif pour mes projet.merci!!!

    RépondreSupprimer

Publier ici